« On n’est pas sorti de l’auberge », a lancé Emmanuel Levacher, la semaine passée, lors de la présentation des résultats d’Arquus, le groupe d’armement terrestre qu’il dirige. La crise du covid « n’est pas encore derrière nous, et, surtout, on voit les conséquences » sur les approvisionnements, a-t-il ajouté. Et de citer la pénurie de microprocesseurs [qui l’inquiète…

Cet article Pour la ministre des Armées, il faut « absolument réduire notre dépendance envers la Chine » est apparu en premier sur Zone Militaire.