Lors du sommet de Pau, le 13 janvier, la France et les pays du G5 Sahel [Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad] s’étaient mis d’accord pour accentuer l’effort militaire dans le Liptako-Gourma [région dite des trois frontières], en particulier contre l’État islamique au Grand Sahara [EIGS]. Et cela, dans le cadre d’une « coalition pour…

Cet article Sahel : Le Tchad sous pression pour déployer au plus vite un bataillon dans la zone des trois frontières est apparu en premier sur Zone Militaire.