En octobre 2019, après avoir ordonné le retrait des troupes américaines des zones frontalières avec la Turquie dans le nord-est de la Syrie afin de permettre à Ankara d’y établir une « zone tampon », le président Trump fit part de son intention d’intedire à l’État islamique [EI ou Daesh] ainsi qu’aux au forces pro-gouvernementales syriennes l’accès…

Cet article Syrie : Les forces américaines n’ont plus la mission de protéger les puits de pétrole exploités par les Kurdes est apparu en premier sur Zone Militaire.