Depuis l’attentat de Grand Bassam [19 tués] en 2016, la Côte d’Ivoire avait été relativement épargnée par la mouvance jihadiste, hormis quelques incidents isolés à sa frontière avec le Mali. Et, afin de prévenir toute nouvelle attaque, les forces armées ivoiriennes ont récemment mené l’opération « Comoé« , dans une zone jouxtant le Burkina Faso, dans le…

Cet article Un poste militaire ivoirien visé par une attaque menée par des jihadistes présumés est apparu en premier sur Zone Militaire.