Quand le Royaume-Uni rétrocéda Hong-Kong à la Chine, il fut convenu que, durant 50 ans, l’ancienne colonie britannique disposerait d’une certaine autonomie à l’égard de Pékin ainsi que de garanties sur la liberté d’expression et une justice indépendante, en vertu du principe « un pays, deux systèmes ». Seulement, en voulant appliquer une loi dite de « sécurité…

Cet article Un proche de M. Trump évoque le retrait des forces américaines de Grande-Bretagne à cause de Huawei est apparu en premier sur Zone Militaire.