S’ils ont envisagé de développer des armes hypersoniques dès 2001, avec le programme Conventional Prompt Global Strike, les États-Unis sont pour le moment devancés par la Russie, qui a déjà mis en service le système Avanguard et qui dispose également du missile aérobalistique air-sol Kinjal ainsi que du missile 3M22 Zirkon [ou Tsirkon], destiné à…

Cet article Un test du missile hypersonique américain AGM-183A s’est soldé par un échec est apparu en premier sur Zone Militaire.