Lors d’une audition parlementaire, en novembre dernier, le commandant de la force Barkhane, le général Marc Conruyt, s’était montré prudent, en évoquant les résultats obtenus face aux organisations jihadistes, et en particulier contre l’État islamique au grand Sahara [EIGS] dans la région dite des trois frontières, car situées aux confins du Mali, du Burkina Faso…

Cet article Une embuscade fait une trentaine de tués dans les rangs des Forces armées maliennes est apparu en premier sur Zone Militaire.