Mis en place pour enquêter sur l’usage d’armes chimiques en Syrie et en établir les responsabilités, le Joint Ivestigative Mechanism [JIM], réunissant des experts des Nations unies et de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques [OIAC] fut contraint d’arrêter ses investigations, son mandat n’ayant pas pu être reconduit en novembre 2017, la Russie s’y étant…

Cet article Une enquête conclut à la responsabilité de Damas dans trois attaques chimiques; L’UE réclame des sanctions est apparu en premier sur Zone Militaire.