Négocié sous l’égide des Nations unies, l’accord de cessez-le-feu signé en octobre dernier par les deux gouvernements libyens rivaux est, pour le moment, globalement respecté. Sauf sur un point : le retrait, d’ici le 23 janvier, des combattants et mercenaires étrangers venus en Libye pour en appui des deux camps. Pour rappel, la Turquie a…

Cet article Washington demande le retrait immédiat des combattants envoyés en Libye par Moscou et Ankara est apparu en premier sur Zone Militaire.