Alors que l’Armée populaire de libération [APL] maintient sa pression militaire sur Taïwan, avec encore l’envoi, le 2 novembre, de six chasseurs [2 J-16, 2 J-10 et 2 Su-30], d’un avion de patrouille maritime Y-8 ASW et d’un appareil de renseignement, Washington a autorisé une cinquième vente d’équipements militaires à Taipei en moins d’un mois…

Cet article Washington donne son feu vert à la vente de quatre drones MQ-9B SeaGuardian à Taïwan est apparu en premier sur Zone Militaire.